Comité d’hygiène hospitalière

Le comité d’hygiène hospitalière élabore, dirige et surveille la politique d’hygiène hospitalière. Une bonne politique et la collaboration de tout le personnel hospitalier permet de réduire les infections nosocomiales de près d’un tiers.
Mise à jour le
Lundi, 8 août 2022
Ziekenhuishygiene

Objectifs

  1. Lutter contre les infections nosocomiales en : 
    • réduisant la transmission de bactéries hospitalières par l’application de précautions standards (hygiène des mains, utilisation d’équipement de protection individuelle) et de mesures de précaution complémentaires (les dénommées « mesures d’isolement » appliquées à certains patients infectés et indiquées au moyen d’une carte d’hygiène sur la porte de la chambre du patient) ;
    • réduisant la pression sélective par une politique d’antibiotiques restrictive en collaboration avec le groupe de politique antibiotique ;
    • dépistant et en contrôlant les épidémies. 
  2. Suivre les infections nosocomiales à l’aide d’indicateurs de qualité fiables qui permettent de suivre et d’adapter leur présence dans l’institution. Dans ce contexte, l’az groeninge participe à différentes surveillances de Sciensano : 
    • surveillance nationale des bactéries à gram négatif multirésistantes ;
    • surveillance nationale du SARM (MRSA) ;
    • surveillance nationale d’infections du sang nosocomiales ;
    • surveillance nationale des infections Clostridium difficile dans les hôpitaux ;
    • surveillance nationale des infections ERG (VRE) ; 
    • étude de prévalence européenne sur les infections nosocomiales et l’utilisation d’antibiotiques. 
  3. Enregistrer et surveiller activement différents « indicateurs d’hygiène » (infections nosocomiales, bactéries multirésistantes, utilisation de gel hydroalcoolique pour les mains, plusieurs audits de procédés…). Nous suivons ces indicateurs et mettons tout en œuvre pour améliorer la qualité des soins.  
  4. Continuellement suivre, surveiller en conseiller les aspects hygiéniques au niveau des :
    • constructions/rénovations ;
    • activités dans le bloc opératoire et le bloc obstétrical ;
    • achats de matériel. L’équipe gère un inventaire de produits liés à l’hygiène hospitalière en étroite collaboration avec la pharmacie et le service d’achat. 
  5. Mettre en œuvre les directives et recommandations établies par les instances officielles comme le Conseil Supérieur de la Santé. 
  6. Échanger les informations et expériences avec d’autres institutions dans le cadre d’une plateforme de collaboration dans le domaine de l’hygiène hospitalière (Conseil Supérieur de la Santé, Plateforme régionale d’hygiène hospitalière Flandre occidentale, groupe de travail contrôle des infections NVKVV). 

Missions

Nos activités clés sont : 

  • Identifier, gérer et suivre les infections hospitalières à l’az groeninge ; 
  • Vérifier dans quelle mesure les mesures préconisées pour lutter contre les infections nosocomiales sont appliquées. Les dénommées « mesures de conformité » incluent des observations concernant l’hygiène des mains, des audits d’hygiène des consultations et des services médicotechniques, du bloc opératoire, de la stérilisation centrale, des unités endoscopiques, des vérifications concernant l’application des ensembles de soins basées sur les preuves… ; 
  • Définir/collaborer à des projets d’amélioration en termes de « soins surs » pour gérer les infections nosocomiales ;
  • Intervenir en tant que conseiller interne/externe pour les prestataires de soins et les patients ;
  • Élaborer et maintenir des programmes de formation et de développement concernant l’hygiène hospitalière. Dans ce cadre, l’az groeninge met une offre périodique de formations à disposition des nouveaux membres du personnel infirmier, paramédicaux, docteurs-stagiaires, docteurs-assistants, techniciens de surface, collaborateurs en logistique, collaborateurs de sécurité, bénévoles, personnes de référence externes en matière d’hygiène hospitalière…

Politique

La politique de prévention et de gestion des infections nosocomiales met tout en œuvre pour empêcher que les patients hospitalisés subissent des dommages supplémentaires au cours de leur hospitalisation en prévenant la propagation de microorganismes (tels que des bactéries et des virus), écartant ainsi tout risque d’infection nosocomiale.
Consultez notre politique de prévention et de gestion des infections nosocomiales 

Équipe

À l’az groeninge, l’équipe de prévention et de gestion des infections nosocomiales (hygiène hospitalière) se compose de quatre médecins-hygiénistes hospitaliers et de deux infirmiers-hygiénistes hospitaliers. 

Infirmiers-hygiénistes hospitaliers

Heidi Bruyneel
Heidi Bruyneel
Guido Demaiter
Guido Demaiter

Une répartition des tâches a été établie au sein de l’équipe. Dépendamment de la nature de la question, vous serez mis en relation avec l’infirmier ou le médecin-hygiéniste hospitalier concerné. 

Infirmiers de référence hygiène hospitalière 

En outre de l’équipe d’hygiène hospitalière, tous les services d’hospitalisation et médicotechniques critiques ont désigné des infirmiers de référence pour l’hygiène hospitalière.

L’équipe d’hygiène hospitalière peut compter sur l’engagement de 62 infirmiers de référence motivés et dynamiques. Ils créent un lien important entre l’équipe d’hygiène hospitalière et les unités hospitalières. 
Parallèlement à leurs tâches et missions journalières, ils favorisent l’hygiène hospitalière sur le terrain. Lors des réunions organisées tous les deux mois avec l’équipe d’hygiène hospitalière, ils obtiennent les informations nécessaires et un retour d’informations. Ils les transmettent, à leur tour, à leurs collègues. 

Les besoins et problèmes d’infection spécifiques apparaissant dans une unité sont rapidement et discrètement signalés à l’équipe d’hygiène hospitalière. Au besoin, elle accompagne et soutient les infirmiers de référence en hygiène hospitalière sur le terrain. 

 

Informations utiles